Première mondiale remarquée : lorsque Volkswagen a lancé la première Golf GTI il y a 45 ans au Salon International de l’Automobile de Francfort, personne n’aurait pu deviner que les trois lettres G, T et I deviendraient l’emblème d’une icône. C’est pourtant exactement ce qui s’est produit. De nos jours, quiconque fait référence à GTI parle d’une icône : la Golf GTI. Volkswagen présente aujourd’hui la huitième génération de ce succès mondial au Salon International de l’Automobile de Genève, qui aura lieu du 5 au 15 mars. Cet événement marque le lancement d’une pure voiture de sport high-tech, intelligente et de haute qualité, équipée pour l’ère numérique.

Le secret de la réussite de la GTI tient dans son ADN qui n’a jamais changé. Elle possède toujours un design épuré, une traction avant, un train roulant particulièrement agile, un moteur essence puissant, des éléments emblématiques (comme la bande rouge sur la calandre) et une sellerie à damiers. Mais la Golf GTI est également devenue une icône car Volkswagen a su la réinventer continuellement en combinant tradition et innovation, comme c’est encore le cas en 2020. Volkswagen a digitalisé et connecté la nouvelle Golf GTI, la propulsant dans le futur avec une multitude de systèmes d’aide intelligents et un design à la fois puissant et élégant.

La nouvelle Golf GTI est l‘une des premières voitures de sport compactes à communiquer avec d’autres véhicules via Car2X, offrant ainsi un niveau de sécurité encore jamais atteint. Première voiture de sport de sa catégorie, la Golf GTI peut être disponible avec le Travel Assist (combinaison du régulateur de vitesse adaptatif et de l'assistant au maintien de trajectoire) jusqu’à une vitesse de 210 km/h. Il s’agit de la première génération du modèle à disposer d’un paysage intérieur aux larges écrans et de commandes entièrement digitalisées. La nouvelle génération affiche également la bande rouge sur la calandre ainsi qu’une barre transversale à LED en option, intégrée aux feux de jour.

La puissance utile du moteur turbo GTI dépasse toutes les attentes. Il en va de même des trains roulants, qui peuvent être réglés avec précision par le conducteur, combinés à la nouvelle génération du DCC (réglage adaptatif du châssis). Mais certaines choses ne changent pas, comme l’ergonomie parfaite des sièges sport à damiers de série. C’est ainsi que sera dévoilée, une fois encore, l‘iconique voiture de sport compacte au prochain Salon Automobile de Genève.

 

Communiqué par Volkswagen